Lutte

Quand tu luttes à nouveau  contre toi même
 » It’s just a matter of strenght
It’s just a matter of time
You can be how you want
Just feel the power inside
It’s just a fight against yourself
It’s just a step for you without your hell
You can own the world just working hard »

X-RX album crank it up chanson high

J’ai du mal à ressentir ça.
Tous les jours je lutte pour ne pas tomber en dépression.
Mais des fois tu mets fin à des amitiés et tu te demandes si sauter n’aurait pas été mieux.
Et puis derrière tu penses aux responsabilités que tu as et tu sais que tu ne peux pas abandonner, que tu ne peux pas abandonner les gens que tu aimes, les animaux que tu as.
Sombrer est tellement attirant et facile, c’est lutter qui est dur.
Je n’ai pas envie de lutter, mais je dois le faire et je le ferais

Tristesse

Une tristesse sans fond s’est emparée de moi.

Si pesante, si lourde que j’ai du mal à respirer. Je ne sais pas ce qui se passe, j’angoisse, j’ai peur, peur d’être abandonnée.

Mathilde regarde jusqu’à 2h 3h du matin ses séries et moi je suis seule dans le lit en pensant à elle.

J’ai envie de pleurer.

Qu’ai-je fait pour qu’elle s’éloigne de moi ?

Mon genou me lance en plus. Des fois je dois serrer les dents pour ne rien dire.

La tristesse, la douleur, l’abandon…. J’ai envie de pleurer.

Elle a beau être à côté de moi, j’ai l’impression qu’il y a un mur entre nous

Darkness

Someone said that when you look at the darkness, darkness look back to you.

Last time I did that I finally found the darkness rolled like a ball, crying in the corner of the universe.

They were so sad, and I smiled at them.

They faint.

Love you darkness my old friend.

Hologramme

Le monde que j’ai construit s’effondre

Tout s’embrase, fond, se mêle dans un tourbillon

Carnaval inssaisissable de sentiments

L’angoisse m’étreint, mes démons tendent l’oreille

Le monde hurle, mon moi intérieur est déchiqueté

Il reprend forme peu à peu.

les rigoles sanglantes le parcours, un sifflement

Sans cesse revient heurter l’esprit.

les opposés s’attirent, mais les semblables aussi

Je ne veux pas faillir, je ne veux plus échouer

Car j’ai choisi la joie comme vengeance !

mon monde intérieur s’effondre sur lui même

pour un nouveau big bang, que va-til créer ?

Qui va en émerger ?

Fais ce que dois, mais protège les, même de toi

Mes démons sont à nouveau là,

Nous travaillons de concert

Une nouvelle lune noire va émerger.

Espérons ses boucliers plus puissants

Darkness

Someone said that when you look at the darkness, darkness look back to you.
Last time I did that I finally found the darkness rolled like a ball, crying in the corner of the universe.
They were so sad, and I smiled at them.
They faint.
Love you darkness my old friend.

Les quatres accords Toltèques

Les quatre accords en question se résument à :

  • Que votre parole soit impeccable.

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour. La parole est un outil qui peut détruire. Prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Pas de mensonge ni de calomnie.

  • Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

  • Ne faites pas de suppositions.

Ne commencez pas à élaborer des hypothèses de probabilités négatives, pour finir par y croire, comme s’il s’agissait de certitudes. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

  • Faites toujours de votre mieux.

Il n’y a pas d’obligation de réussir, il n’existe qu’une obligation de faire au mieux. Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.