Mépris

« Toujours j’irai, avec cet air de mépris, par monts et par vaux, sur les chemins de la vie »

Des paroles !
Je me suis encore trompée, à  propos d’une personne, ça en devient chronique.
Ce qui est stupide c’est que j’y ai cru, énormément.
On se méprends facilement sur les paroles des autres à cause de la distance.
Je suis fatiguée et mon esprit est malade.

Finalement je crois qu’il sera plus simple de traiter la majorité par le mépris, et la minorité par la méchanceté.
Aucune n’est digne d’intérêt, plus maintenant.

Je vous hais.