Ecriture automatique 2

J’ai hésité à le mettre, on verra bien les réactions (écris hier soir sous l’influence de la fatigue et d’un somnifère)

Une expérience vide de temps.
Prise de médicaments.
Vous êtes déconnectés de la réalité.
Respirant comme une bête.
Ayant pieds sur deux dimensions de votre esprit.
Les objets sont là mais ce ne sont pas les mêmes.
Le monde est différent.
La lumière parce que tu as foi en elle.
Tu penses que tu ne peux t’en passer.
Tu as foi en toi et tu préfère les ténèbres.
Le corps. Mouvement,, ta tête est décalée par rapporte à ton corps, la valse de la lune l’emporte.
Continuons l’apprentissage de la réalité.
L’acceptation de soi passe par la foi.
L’acceptation de soi induit la confiance mais non l’aveuglement.
Le réel brumeux sous effet psychotrope contribue-t-il à l’acceptation de soi ?
L’acceptation de soi passe par la recherche et la pratique.
L’amour passe par l’astreinte.
La morale est une notion dangereuse qui bloque l’évolution.
Il m’en reste quelques traces.

Hélas !

Je souhaiterais être un ange déchu !

*Je dois dire que ce texte me dérange un peu, surtout qu’il provient d’une partie de moi même que j’ai laissé parler au fil des mots*

Léger problème d’articulations

Ma main que voici vivante, chaude, et capable
D’étreindre passionnément, viendrait, si elle était raidie

Justement…Cela me préoccupe mais ma main se raidie
Enfin juste le majeur, l’annulaire et le petit doigt. C’est la conséquence de s’énerver sur les murs.
Aujourd’hui j’ai gratté pendant 2 heures quasiment non-stop, à la fin mon bras était raidi et ma main me faisait un mal de chien
En fait j’ai les tendons un peu bousillés, avec de la chance je n’ai pas abimé l’os, mais des fois j’ai les doigts qui se coincent.
J’ai 20 ans. Notre génération peut survivre quasiment jusqu’à 100 ans sans trop de problèmes
Je la sent mal la vieillesse
Enfin tout cela pour dire que j’ai mal à la main ^^

Démons

Les vieux démons qui ressortent

Je voudrais m’excuser mais ça sonnerait creux, creux comme ce que je ressent
Ces pensées qui me viennent comme la marée et me hantent sans cesse
Ces fantasmes dénaturés d’une imagination tordue
Pourquoi je me pose ces questions, pourquoi je doute de moi ?
Je ressent un manque d’amour…ce sentiment qui vient de moi…
Je ressent des envie de libertinage alors que je sais pertinemment que cela te ferais mal
Des envies de me faire mal de me scarifier, de graver dans ma chair le mot douleur
Envie de pleurer, bouffées de chaleur qui me laissent alangui…
Cette envie de sortir avec deux filles à la fois…Je me hais comme aux plus beaux jours de ma faiblesse
Je suis faible d’âme
« et de son cœur sorti le démon, son âme noire et impure
Miséricorde, tu n’as plus de futur »

Je me hais car même pas capable d’apprécier ce que j’ai…

Réaliser – Réalisation – Culpabilité

Je viens de me rendre compte d’une petite chose…

En bavardant avec Claudia sur le net, je me suis rendu compte que je traîne un sentiment de culpabilité et de frustration énorme…
Ça vient en fait du test de QI que j’ai fait à 13 ans où l’on me donnait 141 évolutif en 151
Moi qui avait des mauvais résultats…Et j’ai continué à en avoir après, c’est une spirale qui s’enfonçait
Quand on vous dit que vous êtes intelligente…et que vous ne comprenez pas…et que vous avez des mauvais résultats…un peu déprimant non ?
Et en fait j’ai traîné ça pendant 7 ans vu que j’ai eu 20 ans il n’y à pas longtemps
De la culpabilité d’avoir échoué…d’avoir déçu mes parents…de ne pas être bonne…de savoir qu’un gosse de 14 ans a eu son bac avant moi alors que c’est un insupportable prétentieux.

En ce moment en plus le bac…Je « risque » ma vie dessus on va dire 🙂
Le stress est gérable…pas de tension en philo…en math non plus

Des pensées qui m’occupent la tête quand ce n’est point le bac
Libertine, ta débauche te rattrape
J’ai envie de réaliser ces fantasme d’un côté, mais je ne veux pas faire de mal à ma chérie d’un autre
Et honnêtement j’ai peur de ce qui va passer quand elle va partir…
C’est de ma faute…culpabilité encore…pourtant je n’ai pas envie d’être plainte, plutôt de trouver une solution
Merci ma chérie de me supporter, de supporter mes angoisses, mes questions…
J’ai peur de moi, de te faire mal, peur de ce que j’ai en moi, ce côté sombre que tu as découvert dans un moment d’égarement de ma part
Certains se font mousser en parlant de leur double personnalité ( meuh non je ne vise personne ), alors que moi…j’ai réellement une part sombre qui me fait perdre le contrôle de moi-même
Unreal Life, Eternal Tears Of Woe And Remembrance
Un peu paumée en ce moment moi.

Finalement, peut être que je ne supporte pas le fait d’être heureuse tout simplement

Retour de fête

Hum alors petit bilan : Concert super sympa, bien amusé malgré du vague à l’âme….et plus toucher ma main pendant 2 semaines

Par contre pour l’after…
En chemin 4 jeune cons ont cherché la bagarre, complètements bourrés
Bon alors je me suis pris 2-3 coups mais j’ai réussi à éviter la bagarre…Enfin c’était limite, ça rappelle des mauvais souvenir (Par contre je dois dire que l’on m’a félicité pour la manière dont j’ai « géré » le problème 🙂 )
Ensuite…Hé bien….Pétards + alcool, on a fini la soirée vers 5h-5h30 et je suis rentré chez moi à 6h30
Puis dur réveil par mon père qui criait parce qu’on devait venir l’aider à 11h
Et maintenant j’ai un peu mal partout

Séchage de cours

ECJS… Un bien grand titre pour pas grand chose.
Le prof violemment à gauche et politisé à tenté de nous faire accepter ses arguties tout au long de l’année…
Finalement j’en ressort avec l’impression d’avoir perdu 1 heure de mon temps par semaine (j’ai perdu plus que ça mais là c’était obligatoire).
Nous n’avions pas fait d’éducation juridique ni sociale ni civique durant cette année….Au lieu de cela il nous a parlé de Le Pen, des sous-marins atomique…et des services secrets…
*Baille*
Aucun intérêt et cela n’a fait que renforcer mon aversion pour le système scolaire…