ssmtp & letsencrypt

Problème:

Impossible d’envoyer des emails de mon mid vers mon back (serveur de mail) depuis que j’ai configuré le smtp avec un certificat letsencrypt.

En debug l’erreur est SSL not working: certificate verify failed (20)

un check des certificats donne ça:

openssl s_client -connect smtp.neurozone.fr:587 -starttls smtp -servername smtp.neurozone.fr
CONNECTED(00000003)
depth=0 CN = smtp.neurozone.fr
verify error:num=20:unable to get local issuer certificate
verify return:1
depth=0 CN = smtp.neurozone.fr
verify error:num=21:unable to verify the first certificate
verify return:1

La solution:

copier dans /etc/pki/ca-trust/source/anchors le certificat fullchain (chain.pem) de letsencrypt puis update-ca-trust extract

Plus d’erreur

Ce qu’un recruteur ne doit pas faire

Je viens d’avoir l’exemple type de ce qu’un recruteur/cabinet/chasseur de tête ne doit PAS faire pour approcher des personnes sur Viadeo ou LinkedIn:

Je reçois une proposition le 23 mars d’un cabinet de recrutement, où la personne dit: « J’ai regardé avec attention votre profil. Je ne sais pas si vous êtes à l’écoute du marché mais si vous l’êtes, j’aimerais pouvoir en discuter avec vous. Les profils Viadeo étant rarement à jour ou très incomplets, si vous avez un CV, il facilitera notre échange. »

Ce qui est dommage c’est que si cette personne avait réellement lu mon profil avec attention, elle aurait vu que :

– Je ne suis pas en recherche

– Je le dis très clairement à la troisième ligne – Mon profil est mis à jour régulièrement

– J’ai changé de travail l’année dernière.

Le message aurait pu encore passer, je peux comprendre que la plupart des recruteurs travaillent uniquement par mots clés. Simplement j’ai répondu le même jour que je n’étais pas intéressée, que je ne donnerais pas suite, etc. Rebondissement, aujourd’hui, je reçois le MÊME message, un copier-coller. Ce qui veut dire que non seulement elle n’a toujours pas pris la peine de lire mon profil mais qu’en plus elle n’a pas lu ma réponse.

Qu’est-ce que l’ETL ?

ETL partie 1

Je vais vous présenter ce mystérieux sigle qui tient autant du management que du datawarehouse
Déjà  la définition de l’ETL : Extraction Transport/Transform load
Ca signifie que vous allez extraire des données, les modifier, les transporter et les charger quelque part

Il faut voir cela dans le concept du datawarehouse par opposition à l’OLTP
OLTP : Online Transaction Processing, Les base de données relationnelles que l’on connait, comme oracle, SQL serveur, MySQL
DATAWAREHOUSE : Un « entrepot » de stockage de données, c’est une base de données où l’on va seulement faire de requêtes SELECT sur la base et non plus des UPDATE ou des DELETE.

L’extraction
Il y a deux types d’extraction : L’extraction logique et l’extraction physique.

L’extraction logique peut elle même se diviser en deux : L’extraction complète et l’extraction incrémentielle.
L’extraction complète comme son nom l’indique prend TOUTES les données et les extrait de la base, il n’y a pas besoin de suivi mais c’est celle qui prend le plus de temps.
l’extraction incrémentielle prends une partie des données modifées depuis une extraction complète, mais nécessite pour cela un suivi des modifications. Bien sûr le temps d’extraction est considérablement réduit.

L’extraction physique, elle, s’occupe de la façon dont sont extraites les données : online et offline.
L’extraction online va taper directement dans la base sans passer par des intermédiaires.
L’extraction offline elle va passer par ce que l’on appelle une « staging area », autrement dit aire d’attente. Cette staging area peut être composee de fichier plat (CSV par exemple), de fichier de dump ou bien de tablespace transportable (une spécificité d’oracle).

La transformation
C’est sans doute la partie la plus complexe du processus d’ETL.
Ca peut être une simple conversion ou une modification plus avancee.
il existe deux types de transformation : La « pipelined transformation » et la « multistage transformation »
La multistage transformation est composée d’étapes de transformation suivies d’injection dans des tables temporaires.
Par exemple : Chargement dans la table n° 1 –> validation des contraintes –> injection dans la table n°2 –>  modification des cles –> insertion dans la table n°3 –> Injection dans le datawarehouse

La pipeline transformation elle réalise toutes les étapes à  la suite.
L’avantage de la pipelined transformation est qu’elle prend moins de temps que la multistage mais que si l’on rate une des étapes, on doit recommencer le processus de zéro.

On peut donc générer des rapports avec cette étape.

Le chargement
Le chargement lui est l’étape finale de l’ETL.
Une fois les données modifiées et transportées, nous allons les charger à  nouveau dans le datawarehouse, afin de les conserver en l’état.

Sources : Mon cours de 5ème année d’oracle sur le datawarehousing

J’ai ma certification SQL !

Title 1Z0-007 Introduction to Oracle9i: SQL
Started 8/28/2008 8:42:24 AM (GMT+0:00)
Ended 8/28/2008 9:42:31 AM (GMT+0:00)
Passing Score 70%
Your Score Pass – 78.85% (41 earned out of 52 possible)
Candidate Online Help Resources Item Feedback
Comments Congratulations! Ready for what’s next? Oracle University can get you to your next target proficiency level with additional Oracle classes and certification offerings. Visit Oracle University at http://www.oracle.com/education. 

Max Score   100%
Passing Score   70%
Your Score 1_pixel_blue.gif  78.85%

09 F9 11 02 9D 74 E3 5B D8 41 56 C5 63 56 88 C0

Voici une des clés de chiffrement des HD DVD ^^
L’industie de la vidéo vient de se prendre une grand claque pour avoir voulue piéger ses utilisateurs

Plus de détails ici :

http://blog.wired.com/gadgets/2007/02/the_new_hddvdbl.html

et ici :
http://framablog.org/index.php/post/2007/04/13/les-DRM-sont-inefficaces-Mark-Shuttleworth-Ubuntu

et ici :
http://standblog.org/blog/post/2007/05/02/09-F9-11-02-9D-74-E3-5B-D8-41-56-C5-63-56-88-C0

Je hais les Macintosh

Youpi !
Ce soir vers 21h je récupère l’ordi, je lance la connexion à internet puis le navigateur camino (un clone de mozilla en plus léger) et boum celui ci me dit : Impossible d’ouvrir les favoris (enfin traduit de l’anglais)
Cet e…… d’ordi m’a purement et simplement viré mes favoris du navigateur…
Je n’ai plus que mes yeux pour pleurer et du temps à prendre pour récupérer 3 ans de surf sur le net
C’est légèrement embêtant…
J’aimerais bien pouvoir plastiquer Steves Jobs…Dans ces moments là je le voue aux gémonies ! Mais pourquoi mon père a-t-il voulu prendre un mac pour remplacer le pc ???

Ka, bugiste et râleur à temps plein