Son fils de 4 ans meurt de la grippe car elle avait suivi les conseils des anti vaxx

https://www.midilibre.fr/2020/02/12/son-fils-de-4-ans-meurt-de-la-grippe-elle-avait-suivi-les-conseils-des-anti-vaccins,8727525.php?fbclid=IwAR1IVaBRrhekafruY2GRy8vQjLrRNbUtoiowA5qUo4jvsbF3ozLD3ORJKeQ

La mère, originaire du Colorado aux Etats-Unis, avait privilégié des remèdes naturels à la prescription du médecin après avoir demandé conseils sur un groupe Facebook anti-vaccins.

Un petit garçon de 4 ans, Najee Jackson Jr est décédé à la suite d’une grippe à Colorado Springs aux Etats-Unis car sa mère a choisi de lui administrer des remèdes naturels à la place du traitement prescrit par le médecin.

Une affaire dramatique qui relance la polémique autour des anti-vaccins. En effet, si la mère du jeune garçon n’a pas suivi la prescription du médecin, c’est à cause des conseils prodigués par un groupe Facebook anti-vaccins « StopMandatoryVaccination » ce qui signifie « Stop à la vaccination obligatoire », qui compte environ 140 000 membres, comme le rapporte CBSNews.

Elle ne lui donne pas le médicament
Dimanche 2 février, le petit garçon de 4 ans présente une forte fièvre, plus de 40°C. Le médecin lui prescrit du Tamiflu, un antiviral, même s’il n’est pas certain qu’il s’agisse de la grippe. Mais deux de ses frères ont déjà été diagnostiqués positifs à la grippe.

Lorsqu’ils rentrent à leur domicile, la mère hésite à lui administrer le médicament. Dans le doute, elle poste un message sur Facebook afin de demander conseil à un groupe « anti-vaccins ».

Les commentaires qui suivent son message lui conseillent tous de préférer des remèdes dits « naturels » comme de l’huile essentielle de lavande et de menthe-poivrée, du thym et de sureau, de lui donner de la vitamine C et lui déconseillent fortement l’antiviral. Elle opte donc pour cette option mais très vite l’état du petit garçon devient très préoccupant.

Il décède au bout de quatre jours
Elle appelle donc les urgences et le petit est hospitalisé dans un état critique. Elle demande de l’aide financière pour payer l’hôpital sur gofundme.

Une cagnotte avait été ouverte pour soutenir le petit Najee.
Une cagnotte avait été ouverte pour soutenir le petit Najee. – CAPTURE D’ECRAN – GOFUNDME
Malheureusement le petit garçon décédera quatre jours après son admission à l’hôpital.

Une polémique relancée
Facebook avait pourtant pris des mesures après des affaires similaires en limitant l’accès des publications de ce type et n’autorisant en effet aucun groupe à diffuser de fausses informations sur les vaccins.

La méfiance envers les vaccins est très répandue dans les pays riches. Pour exemple, un Français sur trois se méfie des vaccins, selon une étude publiée en juin.

Facebook a d’ailleurs publié un communiqué après le décès du petit garçon : « C’est une tragédie et nos pensées vont à sa famille et à ses proches. Nous ne voulons pas de désinformation sur les vaccins sur Facebook, c’est pourquoi nous travaillons dur pour la réduire partout sur la plateforme, y compris dans les groupes privés. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *