Sur un feu de paille… – Chagrin d’amour

Et la musique lancinante fend l’air de ses notes aigrelettes
…Et mon coeur encore une fois brisé d’une amourette
……Se hait encore et encore…et souhaite voir s’exuder le flot rouge à tout jamais
………Et les mots sonnent creux, comme l’odeur du vent d’un mois de mai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *